Laisser un vélo électrique pliant sous la pluie présente-t-il un danger ?

Arrivés en 1995 en France, les vélos électrique se sont peu à peu démocratisés jusqu’à désormais envahir nos rues ainsi que les rayons de magasins de vélos. Face à une urbanisation croissante corrélée à une pollution de l’air et sonore également en augmentation, les collectivités cherchent aujourd’hui à inciter les français à en acheter. Outre les mesures coercitives comme l’interdiction des vieux véhicules diesel dans certaines grandes villes, d’autres politiques ont été mises en places en faveur des modes de transport écologiques comme le vélo électrique. C’est le cas par exemple de certaines grandes agglomérations françaises qui proposent des subventions à l’achat. Et si ce n’est pas le cas, aujourd’hui toutes les municipalités participent à l’agrandissement des voies cyclables de manière à rendre la pratique du vélo en ville de plus en plus simple et sûre. Retrouvez une sélection de vélo électrique pliant dans la plupart des grands magasins de sport ou de vélo mais également sur internet.

Vélo Électrique Pluie

Des vélos prévus pour cela

Si les villes font tout pour rendre la vie des cyclistes de plus en plus agréable, il existe tout de même d’autres problématiques qui freinent aujourd’hui certains travailleurs urbains à franchir le cap. Outre la question du coût à l’achat, celle du confort reste un des freins à l’achat. La pluie est un élément particulièrement pénible en vélo. Entre baisse de visibilité et risque de chute plus élevé, la pratique du vélo sous mauvais temps nécessite beaucoup de prudence. Concernant les possesseurs de vélos électriques, une autre problématique se pose. Est-ce que laisser son vélo dehors sous une averse présente un risque ?

La réponse est simple. Laisser un vélo électrique pliant sous la pluie, bien que ce ne soit pas l’idéal, ne présente pas de problème à court terme. Cependant, vous ne devriez pas en faire une habitude régulière, car une exposition prolongée à la pluie et à l’humidité augmentera l’usure des autres composants comme la transmission, la chaîne et les engrenages. En clair, les précautions à prendre sont les mêmes que pour un vélo “classique” à condition bien sûr que votre vélo électrique possède toujours bien les différentes coques de protection autour des éléments électriques.

Si vous n’avez pas de solution pour mettre à l’abris votre vélo sous temps de pluie, des alternatives existent. Vous pouvez alors essayer de garer votre vélo sous une couverture ou un casier à vélo lorsqu’il pleut. Vous pouvez aussi apporter votre propre housse. De nombreux modèles existent aujourd’hui sur le marché avec différentes tailles et degrés de resistance.

Concernant le lavage

Il est parfaitement légitime de se poser la question à nouveau en ce qui concerne le nettoyage de sa bécane. Dans ce cas, il est préférable de retirer la batterie si possible avant de démarrer l’opération et la remettre une fois que l’ensemble est sec. Si vous utilisez une solution savonneuse, il faut bien veiller à rincer les zones sensibles avant séchage afin de retirer toutes les particules. Dans tous les cas, les vélos sont conçus de manière à supporter cela sous réserve de ne pas utiliser un jet trop puissant.