Préserver Batterie Trottinette Électrique

Comment bien préserver l’autonomie d’une trottinette électrique ?

Préserver Batterie Trottinette électrique

Le paysage des villes ne cesse de changer. Tout comme notre manière de se déplacer. Alors que l’époque des calèches et des chevaux est révolue, celle des voitures le sera-t-il également un jour ? Difficile à imaginer il y a quelques années, la transformation de nos mentalités en partie liée au développement durable nous entraîne pourtant vers des aires urbaines dépourvues à minima de véhicules thermiques. Ce changement a déjà commencé dans certaines grandes agglomérations comme Paris avec l’interdiction des vieux véhicules diesels. Bien évidemment, cela ne signifie pas que nous devons moins nous déplacer en vie mais que nous devons plutôt modifier nos manières de faire. Véhicules électriques ou encore transports en commun sont aujourd’hui incités par bon nombre de municipalités à se multiplier. À côté de ça, les voies réservées aux vélos sont de plus en plus nombreuses, longues et larges. Des modifications profondes qui ont évidemment bien contribué au retour des vélos ou rollers en ville. Mais depuis quelques années, un nouvel intrus a conquis nos villes et c’est bien sûr de la trottinette électrique dont nous parlons.

En quatre ans seulement, la trottinette s’est imposée

Étudiants, salariés, livreurs ou encore enfants, bon nombre de ces personnes résidant en ville ne jurent aujourd’hui que par ça. Apparue en 2017, la Trottinette Electrique Pliable s’est multipliée à vitesse grand V dans toutes les villes de France et d’Europe. À tel point, qu’il est aujourd’hui assez rare de croiser de “vraies” trottinettes sans moteur. Et si ce phénomène est décrit par certains comme une tendance, cette dernière pourrait bien s’inscrire dans nos villes pour longtemps. Légère, puissante, compacte et surtout accessible à toutes les bourses, elle présente un grand nombre d’avantages pour peu de points négatifs. Sa multiplication est d’ailleurs si rapide qu’elle contraint de nombreuses villes à légiférer sur leur vitesse et voies autorisées pour y circuler.

Bien préserver sa batterie

Que ce soit pour les marques ou pour leurs utilisateurs, la batterie reste aujourd’hui l’un des principaux casse-têtes. Elle est l’une des pièces les plus lourdes d’une trottinette électrique mais également l’un des éléments qui s’use le plus vite. Or une batterie est un élément cher, pouvant atteindre jusqu’à deux cents euros. Il est donc important de bien maîtriser les éléments de base au préalable d’un achat.

Ainsi, il est recommandé de la recharger à fond avant de vous en servir pour la première fois. Attention tout de même, il n’est pas conseillé pour les fois qui suivront de recharger à fond une batterie, l’idéal étant de le faire jusqu’à 80-90%. Tout comme un ordinateur portable ou une voiture électrique, l’une des choses à éviter par-dessus tout est de laisser la batterie se décharger complètement. Cette pratique peut rapidement nuire à l’autonomie.

Il est également préférable, dans la mesure du possible, de recharger votre batterie lorsque celle-ci est à froid. Pour appliquer au mieux ces consignes, il est donc recommandé de garder une prise avec vous ou d’en laisser une sur votre lieux de travail, de façon à toujours en avoir une à portée de main.